in

La poétesse Adlyne Bonhomme est nominée au prix Maurice Koné 2019 en Côte d’Ivoire.

La jeune écrivaine et poétesse Adlyne Bonhomme est sur la liste des nominés pour le prix Maurice Koné 2019 avec son poème “La complexité de nos mains”. Sur cette liste, il y’a également des poètes de la France, du Congo et de l’Algerie. En attendant le 13 novembre 2019 pour connaître son sort, nous l’avions interrogé pour vous.

Symbiose: Vous vous présentez comment?

Adlyne Bonhomme: Je suis Adlyne Bonhomme. Je suis originaire de Petit-Gôave. Je suis Journaliste. Amante de la littérature, j’ai commencé à écrire en 2013. Je viens de publier récemment chez Les Éditions de la Rosée, un recueil intitulé “L’éternité des cathédrales”.

S: Vous êtes l’une des nominés au prix Maurice Koné 2019, pouvez-vous nous parler un peu de ce prix?

A.B: Prix Maurice Koné est un concours international de poésie Francophone organisé à Abidjan en Côte d’Ivoire, en l’honneur du poète Ivoirien Maurice Koné. L’édition de cette année a pour thème “la différence”.

S: Comment avez-vous été informée et avec quel ouvrage vous avez postulé ?

A.B: C’est un ami de la Martinique qui m’avait informé du concours. Et j’avais postulé via l’internet avec mon poème ‘’La complexité de nos mains’’; Un texte qui aborde le monde dans sa différence.

S: Quand vous avez appris que vous êtes l’une des nominés, quelle a été votre première réaction ?

A.B: En apprenant la nouvelle je souriais comme pour communiquer à la nature.

S: Maintenant vous êtes l’une des potentiels gagnants, comment vous vous sentez ? Vous êtes confiante ?

A.B: Je me sens comme d’habitude. Évidemment je serais heureuse de remporter le prix mais je reste moi-même. Toujours tranquille. L’important c’est de me rendre utile pour le changement du monde. Et l’écriture est un moyen pour y arriver. Donc remporter le prix ou pas je continuerai à utiliser ma plume et ma page blanche.

S: Qu’est-ce que l’écriture a apporté dans votre vie ?

A.B: L’écriture ne m’a pas apportée, elle m’a plutôt sauvée.
Je dois souligner que je fais surtout de la poésie, mais j’expérimente le Récit également.

S: D’où vient votre inspiration ?

A.B: Mon inspiration vient de la nature, de l’amour, des inégalités de mon pays et du monde.

S: À tous les jeunes qui vous suivent, qui aiment écrire ou qui veulent se lancer dans l’écriture, vous les diriez quoi comme mots d’encouragement?

A.B: Je dirais à certains que la lecture est nécessaire. Et à d’autres, je dirais qu’ils ne doivent pas arrêter d’écrire et de réécrire.

What do you think?

Adely Moliere

Written by Adely Moliere

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

0

Tournée réussie pour la comédienne Cindy Pierre Louis en France.

Durkheim – Banm chans mwen [official audio]