in

Vent de division au sein de Djakout#1

des informations faisaient croire qu’il aurait des discordes entre certains musiciens de Djakou#1

Depuis quelques semaines, des informations faisaient croire qu’il aurait des discordes entre certains musiciens de Djakout#1. On avait même dit que le groupe aurait scindé en deux parties. Mais le staff managérial du groupe avait intervenu dans les médias, pour tenter de faire taire les rumeurs. Le 14 avril dernier lors d’une soirée à Esquina Latina où Djakout #1 était à l’affiche, les membres de ce dernier ont ratté une bonne occasion de rassurer les fans après avoir déjà tenter de porter des démentis sur certaines informations circulant sur les réseaux sociaux. Deux membres du groupe, Shabba et Pouchon, respectivement percussionniste et lead vocal du groupe, ont offert un spectacle de mauvais goût au vu de tout le monde.

Alors que Auguste Duverger (Pouchon) essaie de rassurer les fans de Djakout #1, qu’il n’allait pas abandonner le groupe malgré tout ce qu’on raconte de lui, le percussionniste Hervé Antenor dit Shabba, retorqua au même moment pour rappeler à Pouchon qu’il a l’habitude de manquer certaines soirées que Djackout sont payés pour y jouer. A partir de ce moment, des propos injurieux ont été prononcés lors de cette dispute. « Le mépris vaut mieux que la réponse. Et j’ai été à l’école » sont entre autres certaines paroles que Pouchon a balancé à l’égard de Shabba, qui lui même, a repondu que « le gars qui n’a pas été à l’école à l’habitude d’écrire des chansons pour que toi tu interprètes ». Mécontant, Shabba a tout de suite laisser la scène, et Djakout # 1 a cloturé la soirée sans son percussionniste.

Après ce mauvais spectacle offert aux fans de Djakout # 1, Shabba a publié une note le samedi 13 avril, pour présenter des excuses à tous les fans de Djakout #1, notamment ceux et celles qui participaient à la soirée à Esquina. Il dit regrette d’avoir affiché un tel comportement devant un public qui était venu pour écouter et danser de la bonne musique. « J’aimerais que vous me compreniez, je n’en pouvais plus. Désolé pour mon attitude » confesse Hervé Antenor. Il annonce par ailleurs qu’il ne montera pas sur scène avec Djackout jusqu’a nouvel ordre, le temps que tout soit reglé et revienne comme avant.

Bien que tardive selon l’avis de plus d’un, l’équipe managériale n’a pas resté indifférent face aux réactions de Pouchon et de Shabba. Une note signée de l’équipe managériale du groupe, a été publié le 14 avril pour d’une part présenter les excuses du groupe au public et plus précisément aux gens qui ont été temoin du spectacle grivois offert par Pouchon et Shabba à Esquina. D’autre part la note annonce que Shabba est sanctionné jusqu’à nouvel ordre pour avoir laisser la scène à la suite de son dispute avec Pouchon, avant la fin de la soirée. Selon cette même note, des mesures seront prises pour empecher la répetion de ces genres d’incident au sein de Djackout # 1.

En rassurant les fans que les prochains rendez-vous avec Djackout # 1 sont donc maintenus malgré la mise en disponibilité de Shabba; plus loin, l’équipe managériale interdit à tous les musiciens de ne pas parler au nom du groupe dans les médias sur ce sujet. Sans donner de date précise, l’équipe managériale annonce au finale la tenue d’un point de presse dans les jours à venir pour faire le jour sur ce qui se passe au sein du groupe.

 

 

note de presse du staff managérial

What do you think?

Avatar

Written by Marly Edouard

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

0

Veye’m Avè yo – Titi Congo [official audio]

Pleurs de sang : le premier single de slam de Sonjee Le Lyrikarim.