in

« Okap Film Fest », une proposition d’un groupe de jeunes cinéates Capois.

À l’approche de la fin de l’année, un groupe de jeunes cinéates Capois s’apprêtent à organiser un événement dans ville du Cap, qui marquera les esprits. Il s’agit d’un festival de films baptisé « Okap Film Fest » (OFF).

Ce festival d’envergure international qui est prévu du 26 novembre au 1er décembre 2019, se tiendra dans la ville du Cap à travers des lieux publics ainsi que dans des salles de Cinéma. OFF se donne un double objectif, a expliqué le cinéaste Ketlain Difficile, directeur du festival: « Au prime abord, étant donné qu’il s’agit d’un festival de films, OFF se veut un événement visant à faire la promotion des productions cinématographique haïtienne et du monde entier, mais aussi à faire un plaidoyer pour le secteur du cinéma qui est presqu’au point mort partout dans le pays, faute de moyens et de structures. Et deuxièmement, compte tenu de sa programmation, Okap Film Fest est un pretexte pour renforcer le secteur culturel du Cap-Haïtien, une ville qui regorge une riche et importante héritage culturel dans l’histoire d’Haïti.

La programmation du festival n’est pas encore exhaustive, mais le menu sera fait de conférence, de projections et d’ateliers, pour ne citer que ceux-là. Entre temps, l’équipe organisatrice a déjà lancé le festival depuis la fin du mois d’août. « Il est vrai que le festival se deroulera du 26 novembre au 1er décembre, mais depuis le 26 août dernier on a fait le pré-lancement par un appel à soumissions de films qui prendra fin le 20 septembre. Donc les cinéates désireux à participer au festival cette année, sont priés d’envoyer leurs films sur notre site www.okapfilmfest.com », a informé le directeur du festival. Au terme de l’appel à soumissions de films, les organisateurs retiendront une cinquantaine de films haïtiens et étrangers pour le festival. Toujours selon les précisions du directeur, « les films faisant l’apologie de la violence, du racisme, la discrimination ainsi que les films pornographiques, ne seront pas admis au festival ».

Pour sa première édition, Okap Film Fest ne fera pas de compétion entre les films afin de donner des prix aux cinéates qui prendront part au festival. Cependant, le festival veut rendre un hommage à Andy Moïse Philogène, un jeune Capois vivant en Suède, mais qui a marqué l’histoire du cinéma haïtien comme acteur dans différents films, dont le film « Journée de couleur ». « Le festival veut vraiment donner Carte blanche à Andy pour cette première édition. Non seulement Andy est Capois, mais il est également une grande figure du cinéma haïtien. Cependant, le problème c’est qu’on a pas encore les moyens nécessaires pour faire venir Andy, puisqu’il vit en Suède, et d’autre en plus il vit avec un handicap des suites d’un accident qu’il a été victime en 2015. Donc pour l’instant, on est en quête de sponsors, on espère qu’on trouvera des gens pour nous épauler afin de nous permettre à rendre cet hommage à Andy Moïse Philogène » conclut le directeur du festival.

What do you think?

Djimy Ducasse

Written by Djimy Ducasse

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

0

En guise de remerciements

Négresse Colas vient de recevoir sa distinction pour son sacre au prix « Saison des Lettres Congolaises 2019 ».