in

Négresse Colas vient de recevoir sa distinction pour son sacre au prix « Saison des Lettres Congolaises 2019 ».

La cérémonie officielle de la remise du prix « Saison des Lettres Congolaises 2019 » pour la catégorie Nouvelle, s’est tenue à Port-au-Prince le vendredi 13 septembre 2019, au local de la Direction Nationale du Livre (DNL). Lors de cette cérémonie, la jeune écrivaine haïtienne Négresse Colas, qui n’a pas pu se rendre au Congo en juin dernier après avoir décroché le premier prix de la catégorie Nouvelle de « Saison des Lettres Congolaises », a finalement reçu sa distinction. Elle a eu cette dernière pour sa Nouvelle « Le prix d’une déception », mettant à nu les vices d’une ‘‘madan papa » prise au piège par son propre père.

« Saison des Lettres Congolaises » est un prix littéraire initié par Éditions Plus en collaboration avec la bibliothèque nationale du Congo. Basée en France et au Congo, Edition Plus a pour mission d’encourager la production littéraire des écrivains et ecrivaines noirs dans le monde, quelque soit leurs nationalités. Selon le président de l’édition Maha Lee Cassy, « 154 pays ont été en lice cette année pour ce prix que Négresse Colas a gagné au nom d’Haïti. Et nous sommes cependant très content que la gagnate de cette année est issue d’un pays non africain » a précisé Maha Lee Cassy dans ses propos de circonstance.

« Je suis très heureuse et fière de recevoir cette distinction. Mais ce qui complète ma joie réellement, c’est que le message que j’ai envoyé a été bien reçu et compris », a déclaré Négresse Colas après avoir reçu sa distinction des mains de Gary Victor, l’invité d’honneur de la cérémonie. Pour Gary Victor « C’est une fierté pour Haïti d’avoir gagné ce prix parmi 154 pays. C’est d’ailleurs une preuve qu’Haïti regorge de grands talents dans le domaine littéraire ». Il a profité pour encourager Négresse Colas de continuer sur cette voie qu’elle vient d’emprunter.

Il est à mentionner qu’en marge de la cérémonie, Négresse Colas et Maha Lee ont profité pour signer respectivement leurs derniers ouvrages « Mes marques mon histoire » et « Ce pays sous ma peau », tous deux parus chez Éditions Plus.

What do you think?

Djimy Ducasse

Written by Djimy Ducasse

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

0

« Okap Film Fest », une proposition d’un groupe de jeunes cinéates Capois.

Report sine die de la 4e édition du Festival Féministe Nègès Mawon.